Voici quelques uns de mes instruments. Vous avez la possibilité de voir l'ensemble de ma collection dans les pages des livres.

Il y en a plus que 300..., les cuivres, les cordes, les instruments naturels, les bois, les percussions, et les éléments de décoration.

 

 

 

 

Le bugle à clés (Keyed buble), créé par Joseph Halliday, avant que les pistons ne soient inventés...

Anonyme - 1815

 

 

 

Le cornet à bouquin date lui de l'époque baroque, et c'est le serpent qui est la basse de cette famille.

Cornet à bouquin. Christopher Monk, 1950.

 

 

C'est en s'inspirant du serpent qu'a été créé l'ophicléïde, l'ancêtre du tuba. Celui-ci est une copie fabriquée par les successeurs de Christopher Monk.

 

 

Le tout premier instrument connu de la famille des tubas modernes est l'ophicléïde.

Ouvriers réunis, en Ut, 1865/1870.

 

 

Le cor des alpes, en épicéa, est recouvert de cerclage de rosier ou de rotin. Celui-ci est en Fa. 1960.

 

 

Euphonium double pavillon en Sib/La, de chez Lyon & Healy de 1910.

Les saqueboutes sont les plus anciens cuivres qui permettaient de jouer toute la gamme chromatique.

 

Saqueboute basse en Fa/Mib de chez Webb - 1980

 

 

Les premiers cornets sont appelés cornets de type Stölzel, (ou Stoelzel) du nom de l'inventeur de ce type de pistons.

Les Anglosaxons les appelent "cornopeans". Ils ont la particularité que l'air passe dans la longeur du piston, et non pas à travers celui-ci.

Cornet Stolzel à pistons décalés, avec 6 tons et une lyre. Anonyme, 1835.

 

 

Le sheng est un instrument de musique très peu connu en Occident, bien qu'il soit l'ancêtre de tous les instruments musicaux, tel que les harmonicas, harmonium, concertinas et accordéons. Le sheng fut probablement inventé en Chine au cours du II ème millénaire avant notre ère.

 

Celui-ci est un sho, du Japon, vers 1850.

 

 

Une trompette naturelle en bois de 134cm, c'est Jan Nordvist, l'artisan suédois qui m'a fabriqué celle-ci. Le naverlur est composé d'un seul morceau en épicéa, , qui est recouvert d'écorse de bouleau.

 

 

Les américains l'appellent TARV (Top Action Rotary Valves), c'est un exemple du cornet typique de la guerre de Sécession. Anonyme, 1860/1865.

 

 

La trompette que j'ai est une copie de celle de 1632, fabriquée à la main par Michael Münkwitz, en 2000. C'est une trompette en .

 

 

Le Cornet à écho, a la particularité d'avoir un deuxième pavillon en forme de sourdine; c'est le 4ème piston qui a été ajouté pour dériver vers la sourdine. Jérome Thibouville-Lamy, 1897.

 

 

Fabriqué en Ukraine, dans les usines de Kiev, avec un système de pistons à action verticale, avec une tringlerie pas facile à régler. environ 1950/1960.

 

 

C'est un instrument qui a été joué dans le "sacre du printemps" sous la direction de JM Cochereau. Trompette contrebasse en Sol. Marque et origine inconnue, 1960. Elle est jouée par un tromboniste.

 

 

Le petit clairon, celui de Rintintin, il a été fabriqué en 1917, York & Son.

 

 

C'est Adolphe Sax qui a inventé la famille des saxhorns.

Celui-ci a été fait par F. Besson en 1870.

Il est accordé à l'ancien diapason haut (high pitch, la = 455)

 

 

Le trombonne à 6 pistons a été inventé par Adolphe Sax. Cet exemplaire a été fabriqué par J. Persy à Bruxelles.

il est daté de 1880.

 

 

 Les 3 barillets sont disposés en triangle. Jos. Fotter, a crée ce cor en 1895.

 

 

 Le trombonne à pistons Viennois (ou Belge), fabriqué par Pierre Sénécaut, en 1881/1885.

  

 

Un bugle avec des pistons de type Berlinois de 1890.

 

 

 Un mellowphone à valve rotative, dont la simple action fait passer de Fa, en Ut, Ré et Mib.

C'est un mellowphone de chez Conn de 1907.

 

 

Le sousaphone est bien connu dans sa dimention contrebasse. Son "petit frère" qui est très rare, est le sousaphone alto, il est en Mib et ne mesure que 52 cm de haut. 1995, Jupiter.

 

 

Trompette Sib/La, avec 1/2 ton manuel. 1918, Couturier.

 

 

La guitare en métal russe. Elle est faite à la main. La rosace finit la décoration. 1930.

 

 

Le sarangi est une vièle que l'on rencontre à Inde, au Pakistan et au Népal. 1930.

 

 

Le charango à carapace de tatou. 1940.

 

 

La clarinette en LaB, de Nard & Son - Liverpool, 1890/1910. Elle ne mesure que 21cm de long.

 

 

Strolziol, ou violon à cornet, était un instrument qui utilise les pavillons de gramophone pour s'amplifier. Dans les années 1930.

 

 

Le Martinphone, il a 4 pistons et 16 trompes. 1960, Allemagne.

 

 

La scie musicale, 2008, France.

 

                                       Renseignements à stcyrmusic@yahoo.fr pour réserver une date d'exposition.

 

 

          Les dernières acquisitions de la collection: 2 Naverlurs (trompettes naturelles en bois), cliquez pour voir son site

                                       www.lurmakaren.se de Jan Nordvist (l'artisant suédois qui me les a fabriqués).